Comprendre la psychologie de votre chien – Pour réussir son dressage…

0 Flares 0 Flares ×

Dresser un chienPour dresser un chien vous ne devez pas essayer de comprendre « comment le considérer », mais de comprendre comment il vous considère, lui !

Je vous explique dans cet article, pourquoi à partir de son ancêtre : le loup, vous saurez à l’avenir comment pense votre chien et les quelques simples conseils à appliquer pour lui apprendre à obéir.

En France, on compte près de 8 millions de chiens, mais :

  • Est il vraiment le meilleur ami de l’Homme ?
  • Qu’a t-il de commun avec son ancêtre le loup ?
  • Pourquoi ne doit-il jamais monter sur le canapé ou le lit ?
  • Comment savoir si votre chien est un dominant potentiel ?

Les réponses « scientifiques ».

Nous croyons les connaître, nous pensons qu’il nous ressemblent et pourtant les chiens sont en réalité, très différents de l’image que nous nous faisons d’eux.
Des spécialistes vont vous en apporter la preuve et vont tout nous révéler sur la vrai nature de nos animaux favoris.

  • Pourquoi l’Homme et le Chien s’entendent-ils aussi bien ?
  • Le chien considère t-il son maitre comme un frère ?
  • comme un père ?
  • Pourquoi son odorat et son ouïe sont-il plus développés que les nôtres ?

Pour apporter une réponse à ces questions, il suffit d’observer l’ancêtre du chien, qui lui est resté à l’état sauvage, le Loup :

Considéré comme le meilleur ami de l’homme, le chien est présent dans 1 foyer sur 4 en France. S’il est devenu un membre à part entière de votre famille,

  • Êtes-vous certain(e) qu’il vous considère comme un parent ?
  • Comment son instinct animal s’exprime t-il ?
  • En quoi est-il profondément différent de vous ?

On le sait tous, le chien descend du loup. Il a été domestiqué par l’homme il y a plus de 12000 ans. Chiens et Loups se ressemblent beaucoup morphologiquement et ont le même sens de la hiérarchie.

Pour mieux comprendre, direction un parc animalier du Beaujolais où Franck Chaduc et sa meute de loups vous éclaire :

Une meute toujours composé de 2 catégories d’individus. Les dominants baptisés « alpha » et les dominés baptisés « oméga ».

Franck Chaduc : « Dans ces meutes de loups, qui sont peu d’individus, entre 5 et 10, il y a le couple dominant, donc un mâle alpha et une femelle alpha qui forment parfois un couple alpha, c’est l’ensemble du couple qui domine. Et puis il y a des animaux intermédiaires qui sont des adultes ou des sub-adultes qui représentent des loups oméga et qui sont soumis à l’intérieur de ce groupe hiérarchique aux alphas qui qui vont être protégés et ne vont pas entrer en conflit. ».

Entrons dans l’enclos des loups afin d’étudier leurs comportement au plus près.

Les chefs de groupe, les mâle et femelle alphas se placent toujours devant le groupe afin de l’informer et de le protéger.

Mais quand un chien vit parmi nous, quelle place a t-il dans le groupe ?

Prenons l’exemple de Chantal, de son fils Paul et de leur chien Gibson, quand on demande à Paul comment son chien le considère, voilà sa réponse :

Paul : « Un peu comme mon petit frère canin. Je lui fait des câlins… je joue avec lui… »

Mais Gibson se voit-il vraiment comme le petit frère de Paul ?

N’a t-on pas trop tendance à humaniser notre chien ?

Serge Bolet (vétérinaire) vous éclaire :

Serge Bolet : « Dans une famille, comment le chien nous considère, il nous considère surtout pas comme son maitre ou comme un Homme ou un humain. Il nous considère comme un congénère, il est dans une meute. Et dans cette meute, il faut lui donner sa place et il faut qu’il reste à sa place. ».

Et comme dans une meute de loup, il y a les dominants et les dominés. Si votre chien est obéissant, c’est qu’il vous considère comme un congénère alpha, donc un dominant, et qu’il se positionne, lui, comme un oméga, donc un dominé.

Mais pour arriver à vous faire respecter de votre animal, il faut appliquer les mêmes règles que celles qui régissent la meute.

Voyons comment notre groupe de loups se comporte au moment du repas.

Serge Bolet : « Vous avez la femelle dominante qui mange en premier, le mâle arrive ensuite pour manger… »

Chez vous, c’est vous le dominant, vous ne devez donc pas partager votre repas avec votre animal.

Serge Bolet : « Dès le début, il y a des règles très simples. Un chien mange toujours après ses maitres. Et ceci, dans un endroit séparé, à part, et il n’a pas le droit de quémander. Et ces règles simple, si on les respectent, il n’y aura jamais de problèmes de hiérarchie de « meute ». ».

S’il n’est pas facile d’éloigner un chien du lieu de nos repas, c’est aussi parce qu’il est attiré par les odeurs de nourriture. Pour une raison simple, son odorat est décuplé. La muqueuse olfactive est 70 fois plus grande que celle de l’homme. De plus les cellules du cerveau qui décryptent les odeurs sont 40 fois plus nombreuses chez le chien que chez l’homme.

Il faut donc éduquer votre chien à ne pas toujours se laisser guider par son flair. En revanche, son odorat lui est indispensable pour se familiariser avec ses congénères ou avec les personnes de son entourage. Laissez le donc renifler toute personne nouvelle ou objet nouveau.

C’est vers l’age de 2 ans que le caractère dominant ou dominé d’un loup se décide. Pour tenter de gagner sa place de chef de meute, il va se battre avec ses congénères.

Dans la « meute » que forme votre famille, c’est pareil.

Si votre chien a des tendances alpha il aimera monter sur des postures élevées, des zones de vigie, ça veut dire qu’il va essayer de commander et contrôler l’espace. Pour lui montrer que vous le dominer, il faudra notamment lui interdire de monter sur les canapés, les lits, les chaises, etc.

Ces règles sont impératives si vous avez à faire à un dominant potentiel. Mais alors, comment savoir à quelle catégorie appartient votre animal ?

Il existe un test très simple à effectuer avec lui.

La façon de voir, et ce dès le plus jeune age, si votre chien est plutôt à tempérament dominant ou dominé, c’est de prendre votre chien et le mettre sur le dos.

Si il reste sur le dos sans trop « broncher » c’est que c’est plutôt un dominé (oméga).

En bon « chef de meute » vous devez donc vous faire respecter.

Mais le chien comprend t-il vraiment ce que nous lui disons ?

Non. Il ne comprend pas les mots mais il va plutôt enregistrer des sonorités, et y compris quand les gens appellent les chiens par leur nom. Il vont entendre cette intonation, « ce bruit ».

La preuve, quand on le réprimande avec une voix douce, il pense qu’on le complimente.

Alors voici 3 conseils pour que votre chien reste votre meilleur compagnon :

  • Placez vous toujours comme le chef de la meute,
  • Jouez avec lui pour créer un lien,
  • Favorisez les contacts avec les individus d’autres meutes durant la promenade.
dressage pour chien
Guide pour apprendre comment dresser un chien
Il existe une méthode complète à appliquer très peu de temps chaque jour pour parfaire le dressage de votre chien.
propreté chien
Et si vous voulez que votre chien devienne propre, voici une méthode infaillible réputé sur le marché francophone.

 

Dites (ci-dessous) si vous rencontrez des problèmes avec votre chien et si cet article ou les méthodes additionnelles vous ont aidé à obtenir l’obéissance de votre chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>