Apprendre la Guitare grâce aux Couleurs – Une Vidéo pour Comprendre

0 Flares 0 Flares ×

Apprendre la guitare la methodeQue vous souhaiter apprendre la guitare seul(e), trouver une méthode de guitare, des cours de guitare, accéder à une plateforme pour apprendre la guitare sur internet…

Que vous soyez déçu(e) de votre cours de guitare actuel, de votre professeur de guitare et que vous souhaitez changer votre manière d’apprendre la guitare pour passer en apprentissage autodidacte…

Voici la vidéo explicative du concept Guitare et Couleurs :

Obtenir Flash

>>> La méthode d’apprentissage de la guitare, réputée en francophonie <<<

Puis la transcription de cette vidéo :

Voici une vidéo pour illustrer combien la tache va vous être facilité aussi bien pour apprendre, comprendre, approfondir tout ce qui concerne la guitare, tout style confondu, grâce à l’utilisation des couleurs.

Prenons quelques exemples qui vont intéresser plus particulièrement les débutants : Trouver par exemple, une note sur le manche de la guitare, alors, soit vous avez déjà étudié notre cours : « Apprenez facilement le manche de la guitare » et celui-ci n’a plus de secret pour vous, bon, et si ce n’est pas le cas, je vais vous demander de trouver par exemple la note Do sur ce schéma du manche, est ce que vous allez pouvoir m’indiquer facilement où se trouver cette note Do ?

Certainement pas si vous n’avez aucune connaissance du manche de la guitare. Là, si je vous dis que les notes Do sont en rouge, est ce que vous allez pouvoir me les indiquer ? Et oui, évidemment, les notes rouges sautent aux yeux, ce sont des Do, voilà. Le code de couleur utilisé, c’est un code que nous appelons à Guitare-et-Couleurs.com : « code de couleur absolue ».

Pourquoi absolue ? Parce qu’ils ne varient jamais, les Do seront toujours rouge, les Ré seront toujours marron, etc. quelque soit la tonalité dans laquelle on se placera. Donc, ce code va nous servir à repérer le nom des notes sur le manche, bien sûr, mais aussi sur la portée, alors soit vous connaissez le solfège et si je vous demande de me montrer les notes de Do, vous allez le faire sans problème, soit vous ne connaissez pas et là, cela va être une difficulté pour vous, si vous ne connaissez pas les notes sur la portée, ce n’est pas grave, vous les mettez en couleur et là, les notes Do, vont sauter aux yeux, voici les Do, en rouge et puis, par exemple en vert, ce sont les Fa etc, bon.

Alors, pour mettre en couleur cette portée, c’est très simple, il y a un logiciel qui s’appelle : « Harmonie assistant » qui a intégré les différents codes de couleur de Guitare-et-Couleurs.com et il suffit de lui demander et il vous mettra la portée, aussi bien que le manche de la guitare d’ailleurs dans les couleurs de votre choix.

Alors, ce logiciel, Harmonie assistant, en version démo a déjà toutes ces fonctions là et vous n’avez même pas besoin de l’acheter pour obtenir ce résultat ; troisième possibilité, maintenant de représentation de la musique, c’est la tablature, alors, la tablature, cela représente les cordes de la guitare et le numéro c’est l’endroit où vous allez appuyer sur cette corde, par exemple, quand c’est 0, la corde ici sera joué à vide, quand apparait le chiffre 1, vous allez plaquer cette corde en case 1, ici en case 3 et là, en case 5, bon, mais cela ne vous dit pas pour autant quel est le nom de la note que vous allez jouer, alors pour le savoir, vous mettez en couleur et là, vous voyez apparaitre encore une fois en rouge toutes les notes Do.

Autre exemple de ce qui peut intéresser les débutants, peut être pas au début, mais ils s’en rendront vite compte que c’est utile pour eux, c’est de comprendre la structure des accords. Pourquoi ? Parce que le fait de connaitre la structure d’un accord vous permettra de fabriquer tout un tas de nouveaux accords en ayant mémorisé seulement celui-ci.

Donc, vous faites moins d’efforts de mémoire et vous connaissez plus d’accords. En plus, cela vous permettra d’avoir une démarche créative beaucoup plutôt en créant à volonté des variantes d’accords à partir de l’accord initial.

Alors, prenons un accord très simple à jouer, qui est l’accord La 7ème, le La est représenté par le A en notation anglo-saxonne qui est très utilisé pour représenter l’accord, donc le A, c’est la note La.

Alors, cet accord, il est très simple à jouer pour les débutants puisqu’il n’y a que 2 cordes à plaquer, les 3 autres sont à jouer à vide, il faut que je précise pour ceux qui sont vraiment béotien qu’un accord tel que La 7ème, est constitué de 4 notes, la fondamentale c’est la note qui donne son nom à la corde, ici, c’est la note La donc et puis après, il y a une tierce, cela veut dire qu’elle est à intervalle de tierce par rapport à la fondamentale, une quinte, un intervalle de quinte et une septième, qui est à un intervalle de 7ème, peu importe maintenant la valeur de ces intervalles, l’important c’est de savoir qu’ils existent et qu’ils ont un rôle important pour donner son nom à l’accord et évidemment, sa sonorité.

Alors donc, si je vous dis : indiquez-moi où se trouve la tierce sur ce diagramme, vous allez être incapable de le faire évidemment, sauf si vous utilisez les couleurs parce que maintenant si je vous dis que la tierce est de couleur bordeaux, la quinte de couleur orange et la 7ème est de couleur jaune, la fondamentale étant elle de couleur noire, vous allez tout de suite pouvoir m’indiquer où se trouve la tierce et vous verrez tout à l’heure dans la suite de notre exemple, combien c’est utile de savoir où se trouve la tierce car c’est elle qui fait la différence entre un accord majeur et un accord mineur.

Alors, pour connaitre la correspondance entre la couleur et les intervalles, nous avons des tableaux comme celui-ci, vous remarquerez que, ici est représenté la fondamentale de l’accord, on dit aussi tonique parce que c’est en lien avec la tonalité du morceau, la tierce, la quinte et la 7ème.

La valeur des intervalles est indiquée ici, par exemple, est à 2 tons de la tonique, la quinte est à 3 tons et demi et la 7ème est à 5 tons. Pour vous en tant que débutant, cela n’a aucune importance, mais enfin, plus tard, vous serrez bien content de trouver cette information quand vous la rechercherez, si vous avez besoin de faire un travail un peu plus poussé, un peu plus créatif quoi.

Donc, nous, ce qui nous importe maintenant c’est de voir ce qu’on peut faire avec cela, une petite parenthèse avant d’aller plus loin, ces diagrammes d’accord là ont été fabriqués très simplement avec un outil qui est mit à votre disposition dans le pack : « les accords en couleur » et que nous avons appelé l’atelier des accords.

Alors, voyons ce qu’on peut faire, maintenant qu’on connait la structure d’un accord, nous avons cet accord La 7ème, si nous voulons le transformer en La mineur 7ème, alors, c’est très simple, il va falloir savoir où est la tierce et la tierce, on la recule d’un demi-ton pour la faire aller ici et alors, elle devient une tierce mineure, nous avons ici, tout facilement fabriqué l’accord La mineure 7ème et il est bien évident que si vous n’aviez pas su où était la tierce, alors vous n’auriez pas pu fabriquer l’accord La mineur 7ème à partir de l’accord La 7ème puisque vous ne connaissiez pas sa structure.

Voilà une première façon de créer un nouvel accord à partir d’un accord connu. Si au contraire vous n’aviez pas reculé la tierce d’un demi-ton, mais avancé d’un demi-ton, alors vous auriez obtenu un autre accord, sans tierce celui-là, mais avec à la quarte, cet accord, on l’écrit l’A7 sus 4, donc vous avez évidemment remarqué que en passant de la fonction de tierce à la fonction de quatre, la note a changé de couleur, ce que rappelle encore une fois le schéma que nous avons déjà vu, la quarte est ici, à un intervalle de 2 tons et demi par rapport à la note La.

Maintenant, vous allez voir qu’on peut aller encore plus loin et fabriquer encore de nouveaux accords à partir de notre diagramme La 7ème. Ce que nous allons faire maintenant à titre d’exemple, c’est trouver une 13ème, compléter cet accord en jouant une 13ème, une 13ème, elle sera de quelle couleur la 13ème ? Bah le schéma va nous le montrer ici, la 13ème sera de couleur bleu, bleu plus clair que le bleu vif de la quarte, pour savoir où sont les enrichissements de l’accord, vous les avez représentés sur cette ligne ici enrichissement. Donc, où se trouve notre 13ème ? Maintenant il faut la trouver, alors, c’est que va intervenir une autre représentation que nous avons développé chez Guitare-et-Couleurs.com qui est la notion de Matrice.

Les Matrices en faite, c’est la représentation du manche de la guitare dans les 12 tonalités, il y a 12 matrices, matrice Do, matrice Do#, Ré, Ré#, etc, et nous allons choisir celle qui correspond ici à la fondamentale de l’accord, c’est pour cela que nous avons choisi Matrice A (La) correspondant au La de l’accord, donc, ici, voici la version des matrices telle qu’elle vous est fourni par dans tous les documents guitare et couleur, c’est une version imprimable qui correspond à 22 cases de la guitare et qui est très riche en information, mais pour le besoin de la vidéo, en voici une version un peu plus réaliste et plus courte aussi puisqu’elle ne se limite qu’à 12 cases, mais par contre, elle est moins pratique au niveau impression parce qu’avec le fond de couleur, on voit moins bien et en plus cela consomme davantage d’encre.

Bref, passons dans les détails techniques et revenons à l’endroit où se trouve notre accord sur ce schéma du manche. Il est en début de manche comme vous le saviez, nous retrouvons ici nos 3 notes joué à vide, la fondamentale ici, la 7ème ici, et la quinte et nos 2 notes joué en case 2, la quinte et la tierce.

Bon, maintenant vous allez voir facilement où se trouve la 13ème, en voici une, en voici une autre ou encore d’autres ici, il est bien évident que pour compléter notre diagramme d’accord, nous allons prendre la plus facile à attraper, c’est celle-ci. Cette 13ème donc va nous permettre de constituer ce nouveau diagramme d’accord et nous allons ajouter un petit symbole ad 13 à côté de l’A7 pour indiquer que cet accord est un accord complété de la 13ème.

Alors évidemment, maintenant on joue la 13ème à la place de la quinte qui était là, ce qui fait qu’on a un accord à 5 notes joué sur 5 cordes. Voilà donc, sur ces 2 exemples qui peuvent intéresser assez rapidement les débutants, nous avons, comment trouver le nom d’une note sur le manche, la portée ou la tablature, ou bien comment comprendre la structure d’un accord pour en déduire des variantes et des enrichissements de cet accord.

Ce sont 2 exemples, mais vous pourrez faire bien d’autres choses encore avec les 2 codes de couleur absolus ou relatifs, c’est ce que nous allons voir tout de suite avec des exemples, qui eux vont peut être intéressés les débutants plus tard, quand ils auront atteint un niveau moyen ou supérieur et pour atteindre ce niveau, vous avez un outil de choix, qui est la méthode que nous proposons pour les débutants, qui va exploiter à fond, bien évidemment les codes de couleur absolus et relatifs.

Première exemple, trouver d’autres doigtés pour un accord donné. Ici, encore une fois La 7ème, vous pouvez avoir besoin pour des raisons diverses, par exemple pour passer de façon plus fluide d’un accord à l’autre, de trouver d’autres doigtés que le doigté que vous connaissez, là encore, vous allez voir comme le code de couleur relatif, associé aux matrices, au schéma des matrices, va vous faciliter les choses. Ici, comme notre accord est un accord La, basé sur la note La, nous allons encore une fois utiliser la matrice La et nous allons revoir à nouveau où se trouve le schéma de cet accord. Il est donc ici.

Si nous avons besoin, pour une raison ou une autre de changer, on peut très bien changer pour ce doigté-là. On remplace la 7ème, joué à vide ici par la fondamentale joué en case 2 et la quinte joué en à vide ici par la 7ème. Comme on voit tout de suite où se trouvent les notes, puisqu’elles sont représentées par les couleurs, c’est un jeu d’enfant de trouver de nouveaux doigtés à partir de cette matrice. On peut aussi le déplacer sur le manche et pour une raison encore une fois de faciliter dans le passage d’un accord à l’autre, décider de le jouer en case 5 et avec un barré, alors on va barrer toute la case 5 et jouer la tierce, la quinte et la 7ème de cette façon.

Une fois que vous aurez compris le système, cela deviendra extrêmement rapide pour vous de trouver de nouveaux doigtés d’accord, même s’il ne figure pas dans les dictionnaires d’accord, qui ne sont jamais, qui ne peuvent pas être complet, tellement qu’il y a de possibilités. Au passage, vous remarquez que ce barré en case 5 qui donne la note, l’accord de La 7ème, mais ce n’est rien d’autre que l’accord de Mi 7ème, joué à vide.

Donc, vous l’apprendrez si vous ne le savez pas encore, si vous débutez, les barrés, cela permet en connaissant un très petit nombre d’accord, de structure de base, d’en fabriquer plein de nouveaux en déplaçant simplement cette structure sur le manche. Donc là, on a utilisé la matrice La pour représenter l’accord de La 7ème pour l’accord de Mi 7ème, on utilise la matrice Mi, comme cela, on a toujours la correspondance entre les couleurs, mais cette fois, la noire représente la note Mi puisque la fondamentale de l’accord, c’est la note Mi. D’où le nom de code de couleur relatif car les couleurs ne sont pas toujours attribuées à la même note.

Vous voyez que dans le code absolu, tous les Do seront toujours rouge, par exemple, mais ici, les fondamentales sont toujours noires, mais la fondamentale va changer selon le repère dans lequel on se place. Maintenant, voyons un autre exemple qui va nous montrer l’intérêt d’associer les 2 codes de couleur absolus et relatifs.

C’est quand vous déplacez un barré et que vous essayez de trouver le nom de l’accord obtenu à la suite de ce déplacement. Restons sur notre La 7ème, joué en case 5 avec un barré et maintenant, déplaçons le en case 3, nous avons donc un nouvel accord dont nous devons trouver le nom, cet accord, nous voyons qu’il est formé et qu’il aura pour fondamentale une note qui est en jaune, ici, quand on reste dans la matrice La, cette note en jaune, c’est donc une note qui est à un intervalle de 7ème par rapport à la fondamentale La.

Cela ne nous avance pas beaucoup parce que cela ne nous donne toujours pas son nom, il faut passer donc en code absolu. Là, tout de suite, nous voyons que la note correspondante, c’est la note Sol. Alors, pour avoir ce schéma du manche en couleur absolue, c’est très simple, vous l’avez, pas sous cette forme, sous une forme un peu plus réaliste et complète, vous l’avez dans « Apprenez facilement le manche de la guitare », sinon, il y a une autre façon de l’obtenir, c’est d’utiliser le script doigté pour instrument frété, qui est proposé avec le logiciel harmonie assistant, dont j’ai déjà parlé.

Bref, nous avons donc ici une couleur qui correspond à la note Sol, notre accord, ce sera donc un Sol 7ème, voilà, Sol 7ème, en case 3. Le diagramme a été adapté, mais vous voyez que c’est exactement le même diagramme, seul a changé l’endroit et le numéro qui indique la case du barré et le nom de l’accord, voilà.

Si nous poursuivons maintenant nous passons en matrice Sol, la lettre G correspond à la note Sol en notation anglo-saxonne et nous revoyons à nouveau cette correspondance des couleurs, tonique, tierce, quinte, 7ème. Donc, nous avons déjà vu 2 exemples, trouvé d’autres doigtés pour un accord donné et déplacé un barré et trouvé le nom de l’accord obtenu en associant les 2 codes de couleur : code relatif et code absolu.

Alors maintenant, nous allons parler de la gamme Blues et je vais vous demander d’improviser avec cette position-là et en utilisant les triades mineurs. Les triades mineures, cela permet de faire, pas un certain type d’improvisation tout à fait intéressant, en utilisant donc 3 notes, qui sont la tonique, la tierce et la quinte et là, vous allez maintenant dire : oui, mais elles sont où les toniques, les tierces et quintes ? Cela ne saute pas aux yeux pour l’instant, alors, on va passer en couleur, en mode couleur relatif.

Alors, pour faire passer en couleur ce schéma du manche, c’est instantané et avec le logiciel harmonie assistant. Et puis, vous avez également les schémas correspondants, en version imprimable dans le pack « gamme », dont j’ai déjà parlé, cela vous permet d’avoir sous les yeux toutes les gammes possibles, toutes les gammes Blues et vous pouvez aussi avec l’atelier des gammes, fabriquer toutes les gammes en version imprimable, que vous avez envie de fabriquer. Tout cela, c’est fourni avec le pack gamme.

Bien, maintenant, les triades sautent aux yeux, vous voyez facilement où se trouve les toniques, fondamentales, où se trouve les tierces et où se trouve les quintes, et vous avez même la représentation ici, entouré d’un carré bleu, les fameuses bleu notes, c’est-à-dire, quinte Bémol, que vous revoyez ici, sur ce schéma, elles ne sont pas entourées de carré bleu, mais enfin, on les reconnait par le signe Moins, cela va donc devenir pour vous un jeu d’enfant de repérer ces 3 notes sur le schéma du manche et donc de vous entrainer à improviser avec les triades.

Maintenant, supposons que vous soyez dans une démarche plus créative, que vous ayez envie d’inventer vos accords, vos mélodies. Bon, alors, vous avez trouvé un accord sur le manche de la guitare, comme cela, en tâtonnant, il vous plait bien, vous êtes en train d’explorer plus précisément la gamme de La Majeur, mais vous avez des difficultés à donner un nom à cet accord, vous avez trouvé que c’était agréable pour vous de jouer ces 3 notes, ainsi que ces notes là qui sont joués à vide, mais comment s’appelle cet accord ?

Là encore, vous avez le diagramme, mais il va falloir lui donner un nom, c’est encore une fois le code de couleur relatif qui va vous aider. Vous allez tout de suite identifier les composants de cet accord, il y a évidemment une fondamentale, une quinte en orange, une 7ème majeure, c’est la 7ème, un ton au-dessus de celle que nous avons déjà vu, elle est représentée par un signe +, cette fois, celle que nous avons utilisés tout à l’heure dans La 7ème, elle était là, donc, celle-là est ½ ton au-dessus, ici, nous avons une tierce et une quinte. Alors, un accord formé de ces 4 composantes : tonique, tierce, quinte et 7ème majeure, cela s’appelle un accord La 7ème Majeure, tout simplement.

Bon, et bien sans les couleurs, cela aurait été difficile pour vous à moins d’avoir sous les yeux un dictionnaire et d’apprendre tout cela par cœur, difficile pour vous de nommer cet accord. Là, cela devient un jeu d’enfant, mais cela devient tout à fait intéressant parce qu’encore une fois, vous n’avez pas besoin de faire du par cœur, vous êtes en situation de recréer à chaque instant l’information, vous avez compris, vous n’avez pas seulement mémorisé sans comprendre.

Il y a un ebook gratuit que vous pourrez télécharger, qui s’appelle « Le jeu des accords », qui vous permettra de vous perfectionner dans cet entrainement-là, et puis aussi, il y a tout un tas d’éléments sur la notation des accords dans le pack « Les accords en couleur », qui lui est payant. Il faut bien qu’on ait quelque chose de payant sur Guitare-et-Couleurs pour que le site perdure et vous offre de nouvelles choses gratuites.

Continuons maintenant, là, on a vu qu’on pouvait trouver un autre doigté pour un accord, mais on peut faire aussi la même chose pour une mélodie. Prenons cette mélodie qui est jouée sur la gamme de La Majeur, que voici. Alors ici, vous avez une croche qui est jouée, qui est une quinte puisqu’elle est en orange et cette quinte, elle est jouée en case 2, c’est ce qu’indique le chiffre 2 ici. Là vous avez une autre croche qui est jouée en case 2 sur cet accord, c’est la fondamentale puisqu’elle est en noire, ici, vous avez une croche joué en case 4, qui est la seconde, de couleur verte et ici, vous avez une noire ainsi que 3 croches, ce qui correspond à la tierce, jouée encore une fois en case 2 sur cet accord.

Bref, vous avez ici une position possible pour jouer cette mélodie, mais vous pouvez très bien la jouer ici, il vous suffit de reprendre les mêmes couleurs et vous avez une autre façon de jouer la mélodie, à un autre endroit du manche. Grâce aux couleurs, c’est instantané pour vous de trouver différents endroits pour jouer la même mélodie, vous pourriez aussi bien la jouer comme cela, au lieu de jouer la tierce ici, vous jouez la tierce ici, et ces 3 exemples ne sont que quelques possibilités parmi la multitude de possibilité qu’offre la totalité du manche de la guitare, bien évidemment.

Cela vous permettra par exemple d’adapter votre jeu pour que la passage d’un endroit à un autre du morceau soit le plus fluide possible, vous pourriez aussi avoir envie de jouer ailleurs parce que la sonorité vous convient mieux, parce que la largeur des cases vous convient mieux. Bref, il peut y avoir plein de raisons et au moins avec ce système des couleurs, vous avez une liberté d’adapter un morceau, tel qu’il a été proposé de façon à ce qu’il vous corresponde au mieux.

Et voici un dernier exemple d’utilisation des couleurs, là vous allez voir comment les couleurs peuvent vous aider quand vous déplacez votre position de jeu en changeant de tonalité. Là par exemple, nous sommes en La Blues et la position de jeu sur laquelle vous travaillez, elle est située à cet endroit du manche. Vous retrouvez ici les toniques, quartes, 7ème, etc, de la position de jeu représentée ici (ces positions sont toutes disponibles dans le pack gamme et plus précisément dans les fiches « structures et positions des principales gammes ».

Alors maintenant, supposons qu’il y a un changement de tonalité au cours du morceau, que vous passiez de La à Fa#, donc cette fois, c’est la gamme de Fa# Blues qui entre en jeu, toutes les notes noires, maintenant, ce sont des Fa#. Alors, si vous voulez jouer avec la même position et ben, vous allez être obligé de la déplacer sur le manche. En effet, elle se retrouve ici, cette position maintenant.

Alors, si vous étiez en train d’improviser en triade par exemple et que vous souhaitiez continuer à improviser sur les triades, vous allez pouvoir continuer à repérer vos triades, en faite, rien n’a changé et votre doigté va rester exactement le même, simplement ce qui aura changé, c’est l’endroit du manche où vous allez le jouer.

Maintenant, il y a une autre possibilité, c’est que vous n’ayez pas envie de changer d’endroit du manche, que vous ayez envie de rester dans la même zone, ici, c’était la zone correspondant à la 5ème case, qui démarre à la 5ème case. Alors, à ce moment-là vous pouvez choisir une autre position de jeu, par exemple la position n°2 qui démarre à partir de la tierce ici et vous êtes à peu près dans la même zone ou bien, vous choisissez la position suivante qui démarre à partir de la quarte, ici. Et là, encore une fois, grâce aux codes de couleur, vous savez tout de suite où se trouvent les toniques, tierces et quintes.

Bon, j’espère que ces quelques exemples vous auront montrés l’intérêt des couleurs pour aller plus loin, aussi bien dans l’apprentissage, la compréhension, mais aussi l’approfondissement de différentes notions à la guitare, notions théoriques, mais qui ont des retombés pratiques évidente, hein, par exemple au niveau de l’improvisation, au niveau du travail des gammes etc, mais il y a bien d’autres choses encore que vous pourrez faire grâce aux couleurs que vous découvrirez vous-même en explorant les différentes publications que nous proposons sur Guitare-et-Couleurs.com.

Je vous rappelle enfin, un site à visiter, c’est celui où vous pourrez télécharger la version démo de Harmonie assistant, alors, la version démo, elle est gratuite et elle dispose de toutes les fonctions dont vous avez besoin de façon illimitée, la seule chose que vous n’aurez pas, c’est la possibilité d’enregistrer les modifications des morceaux, si vous en faites, mais pour les morceaux que nous proposons sur Guitare-et-Couleurs, vous n’avez pas besoin de les modifier, vous allez tout simplement pouvoir les lire et de les mettre en couleur selon votre besoin et cela la version en démo vous permet de le faire.

Voilà, Merci de votre attention et à bientôt.

Dites en commentaire ce que vous pensez du concept (couleurs) de cette méthode d’apprentissage de guitare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>